C’est le 6 janvier

Aujourd’hui, en Espagne, c’est le jour du Rois Mages. Ces Rois, qui nous rendent visite les nuits du 5 janvier pour nous laisser nos cadeaux correspondants, et avec eux, le traditionnel Roscón de Reyes (galette de Rois).
Cette mythique sucrerie, qui porte toujours une fève surprise à l’intérieur, est un petit-déjeuner habituel, pendant les fêtes de Rois mages, dans tous les foyers espagnoles.
 
Au contraire à l’idée généralisé, le Roscón de Reyes, n’a aucune relation avec la Nativité et les trois Rois Mages… en réalité, c’est une tradition qui date de l’époque romane, pour la « fête de l’esclave » ou « Roi d’un jour » qui avait lieu à la fin des durs périodes de travaux dans les champs.
 
La fève surprise, qui porte à son intérieur cette galette, viens comme symbole de la bonheur et la prospérité. L’esclave qui trouve « sa chance » était exclut de travailler ce jour là et profiter « comme un Roi ».
Après, cette fête est passé à se célébrer le 6 janvier grâce aux français, qui utilisaient cette galette pour la traditionnelle fête infantil « Le Roi du Fève ».
 
La tradition est arrivée en Espagne à travers la dynastie de Bourbon, pour se faire après envoyer en Amérique. C’est, concrètement, à travers de Felipe V de España « le Brave », oncle du Roi de France Louis XV « le Bien-Aimé », qui nous avons adapté cette tradition dans notre pays pour la convertir, ainsi, en fête très populaire jusqu’à nos jours.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *